Le Teru teru bōzu

Au Japon, lors des jours de pluie, le Teru Teru Bozu est accroché aux fenêtres pour faire revenir le beau temps.

Ce sont de petites poupées de papier, facile à fabriquer : 2 mouchoirs de papier pour faire le corps, une ficelle pour le suspendre et un feutre pour dessiner le visage ! On l’accroche en chantant la comptine du Teru Teru Bozu.

La grisaille a cessé, le soleil repointe enfin le bout de son nez, mais on ne sait jamais… c’est peut être encore utile ;)

2013_06_02_550px

 

Pour les puristes, les paroles originales de la comptine :

Rōmaji :
Teru-teru-bōzu, teru bōzu
Ashita tenki ni shite o-kure
Itsuka no yume no sora no yo ni
Haretara gin no suzu ageyoTeru-teru-bōzu, teru bōzu
Ashita tenki ni shite o-kure
Watashi no negai wo kiita nara
Amai o-sake wo tanto nomashoTeru-teru-bōzu, teru bōzu
Ashita tenki ni shite o-kure
Sore de mo kumotte naitetara
Sonata no kubi wo chon to kiru zo

Le Teru Teru Bozu vient d’une légende japonaise, l’histoire d’un bonze ayant promis à des villageois de faire revenir le beau temps après une longue saison des pluies. Suite à son échec, il fut décapité.

Une video making-of :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>